De l'idée... au produit !

Maman de quatre enfants j'ai été atteinte, comme bien d’autres, du syndrome de la chaussette orpheline et de la galère du tri par paires.

 

Après trop d’heures passées après chaque machine, à regrouper les paires, me désoler devant des dizaines de chaussettes ne retrouvant pas leur partenaire, j’ai décidé de remédier à cette situation qui ne pouvait plus durer.

 

Pourquoi les chaussettes se retrouvent orphelines? Et pourquoi tout le monde (ou presque) est atteint de ce fléau? Et comment faire pour ne plus perdre ses chaussettes? Parce que ça revient cher, ça prend du temps, ce n'est pas écologique, et ça agace!

Pour créer Pair-in-box, j'ai observé les comportements de mes enfants dans la gestion des déchets et du tri sélectif. 

Et c’est finalement en positionnant un sac plastique dans une poubelle que l’idée est née.

En effet, on a tous appris à jeter dans les poubelles, et cela depuis le plus jeune âge.

Nous trions nos déchets dans des poubelles distinctes, alors pourquoi ne pas faire de tri sélectif pour nos vêtements ? Alors ne pas décider de jeter nos chaussettes sales dans une Pair-in-box?

 

J’ai alors confectionné un panier en tissu assorti d'un filet lavable en machine avec un signe distinctif: le cordon de serrage coloré ce qui permet d'identifié à qui le filet appartient.

 

Réel succès! Aujourd’hui, ils ne s’en passent plus, ils l’emportent même avec eux en voyage et dans leur colocation.

A vous d'en profiter!

Une Rueilloise trouve la solution

Rueil Infos (presse locale)

Remerciements

Je remercie toutes les personnes qui m'ont soutenues dans ce projet, les uns pour leur patience à m'écouter en parler tous les jours, les autres pour leur aide et leur croyance au produit, ceux qui m'ont poussé à le réaliser et ceux qui m'ont conseillés.

Jean Michel

Alain

Estelle

Lila

Anne Cécile

Orlane

Océane

Danièle 

Monique

Réouven

Sylvie

et bien d'autres encore.